+  Découvrez l'histoire de la production des relais TROPIC chez SPHEREA


SPHEREA a redéveloppé toute une gamme de relais de protection dans le cadre de travaux de rénovation des relais TROPIC équipant les centrales de production d’énergie d’EDF.

Ces relais sont qualifiés K3.

Ces relais permettent le remplacement de relais obsolètes sans modification des installations existantes.

Type de protection

Désignation EDF

Filtre composante directe/indirecte de tension BCV

BTV

Minimum de tension AC BE110Vm
TMV110m
TMV111m

 

 

 

 

 

 

Maxima de courant de phase

BE111A
TMA111
TMA210C
TMA211
TMA221
TMA310
TMA310A
TMA310D
TMA311
BE211A
TMA222-2
BE122A2
TA1100
TA1111T
TA1220B
TA1222
TA2111T
TA3110
TA5210C

Maxima de tension Homopolaire

TMVH

Directionnel Homopolaire TMWRh
Maxima de courant homopolaire TB801
TAH1111T
Détection déséquilibre de courant

TAI3111T
TAIS3121T

Différentiel TDGT
Minimum de fréquence

TF1010T

Masse rotor TOGT
Surveillance déclenchement disjoncteur

TOLD

Perte de synchronisme TP331T
Temporisé TR13T
TR21
Maxima de tension DC TUG0110
Minima de tension DC TUG1010
Maxima de tension AC TV1111T
Minimum de tension AC TVEN3111T
Maxima de tension Homopolaire TVH3111

Minimum de tension AC

TVN1100
TVN3100
TVN3111
Directionnel de puissance active TWL1111
TWL4T
Minimum de puissance

TWLN1111

 

Reverse-Engineering et des tests de qualification exigents

S’ensuivront 12 mois de reverse-engineering concernant plus de 50 types de relais de protection, le tout en respectant un référentiel client extrêmement rigoureux, à savoir les Règles de Conception et de Construction des matériels Electriques (RCC-E) du secteur nucléaire. Dans la chaîne de production d’énergie nucléaire, ces relais de protection font partie des systèmes de protection et de sauvegarde, ils sont donc qualifiés d’Eléments Importants pour la Protection (EIP). Ils interviennent, dès le début d’un éventuel accident, pour ramener le réacteur en état sûr ou dans un état maîtrisable par les opérateurs. Cette qualification EIP entraîne le passage de tests rigoureux dont des essais de tenue aux séismes, des essais de fonctionnement prolongé sur plus de 90 jours, des essais CEM (Compatibilité Electro-Magnétique), de résistance aux variations de température et enfin de vieillissement.

“Durant les essais de qualification, qui ont duré plus de 24 mois, nous avons énormément enrichi nos compétences, notamment pour ce qui est des tests diélectriques et électromagnétiques.”, poursuit Stéphane Rommel.

A ce cadre d’essais environnementaux, diélectriques, électromagnétiques et de fonctionnement prolongé, sur lequel les équipes SPHEREA ont beaucoup appris, s’ajoutent les contraintes inhérentes à toute activité de rétro-conception pour des systèmes dont on souhaite prolonger la durée d’exploitation au-delà de ce qui était initialement planifié : documentation inexistante, compétences disparues, gestion des composants obsolètes, équipements ne répondant plus à 100% à un cadre règlementaire qui a évolué en se durcissant, contraintes post-Fukushima obligent.

« Documentation inexistante, compétences disparues, gestion des composants obsolètes, équipements ne répondant plus à 100% à un cadre réglementaire qui a évolué en se durcissant suite à Fukishima  : telles sont les contraintes inhérentes à toute activité de rétro-conception dans le monde du nucléaire.»

 

Un espace de production dédié

La production en série débute finalement en 2013 et monte en cadence jusqu’à atteindre une moyenne d’une centaine de relais par an aujourd’hui. Pour le seul compte d’EDF, pas moins de 140 relais industriels de protection TROPIC ont été fabriqués en 2014, 85 en 2015, dont le 300ème tout juste sorti d’atelier et 70 sont attendus pour février 2016.

Le démarrage d’une production en gros volume et la nécessité de qualifier le processus de production ont conduit à la mise en fonction d’un espace de production dédié dans le bâtiment Andromède sur Toulouse à la fin du mois de septembre 2015. Cette salle vient tout juste d’être inspectée par le client en octobre dernier.

Salle de production des relais TROPIC

Une opportunité pour la prolongation du parc nucléaire français

“L’investissement pour le développement et surtout la qualification des relais ont été conséquents mais les perspectives de ventes sont prometteuses” confirme Michel Lambert.

Cela est d’autant plus vrai que pour répondre à l’obligation de prolongation du parc nucléaire français, il pourrait s’avérer nécessaire de rétrofiter environ 3500 équipements. L’expérience acquise sur la re-conception de relais dans le cadre règlementaire post-Fukushima constitue un sérieux atout pour aborder ces marchés."

Qu’est-ce qu’un relais industriel de protection électrique ?

Un relais industriel de protection électrique protège les éléments critiques d'un réseau électrique, notamment des courts-circuits, des surcharges ou d’autres dysfonctionnements et ce pour des systèmes industriels tels que des systèmes ferroviaires, des systèmes de distribution et de production d’électricité ainsi que des systèmes de transmission à très haute tension.